NEWS / NOUVEAUTÉS

 

 

Ce dernier cycle propose de prendre congé de l’année qui s’achève avec des nouveautés. Pendant ces jours courts, froids et sombres, le Filmpodium offre un mélange coloré de premières, qui permettront de rire, réfléchir et vibrer en se plongeant dans les profondeurs des images et de la nature.

 

La projection du peu conventionnel STYX qui a triomphé à la Berlinale 2018 constituera un des temps forts. Ce drame est porté par les mimiques et la gestuelle de son interprète solitaire et son voilier filmé de manière palpitante et artistique.


Dans l’esprit de la période de l’Avent, nous vivons l’amour et le lâcher-prise au sein d’une famille brésilienne dans le chaleureux et sensible LOVELING (BENZINHO).


Les enfants seront eux aussi récompensés avec le traditionnel film de Noël

DREI HASELNÜSSE FÜR ASCHENBRÖDEL de Vaclav Vorlicek et DILILI À PARIS de Michel Ocelot, film très esthétique et novateur sur le plan visuel.

 

Après ces journées dédiées aux familles, nous pouvons nous réjouir de découvrir un thriller psychologique et mystérieux. Nous sommes fières de pouvoir offrir l’occasion unique de vous enfiévrer lors de l’avant-première du puissant BURNING. Le film, basé sur la nouvelle “Les granges brûlées” de Haruki Murakami, a été récompensé entre autre à Cannes et prendra part à la course aux Oscars 2019 en tant que contribution sud-coréenne.

 

Le soir de Sylvestre, le Filmpodium fera la fête autour d’une coupe et avec la romance fantastique THE SHAPE OF WATER, dont la troublante violence des images lui ont valu treize nominations aux Oscars et en a fait le favori à la course aux Oscars de cette année.

 

Le Filmpodium inaugurera la nouvelle année avec le gagnant du prix

OUTSIDE THE BOX AWARD : NIFF 2018 des cinémas suisses Arthouse

CÓMPRAME UN REVÓLVER. Un film d’un genre un peu différent dans un Mexique dystopique.

 

Même s’il ne devrait pas vraiment, Jafa Panahi a osé le faire et convainc à nouveau le jury de Cannes après “Taxi Teheran”. Avec son film habilement minimaliste

THREE FACES (SE ROKH) qui bouillonne de moments malicieux et satiriques, il nous emmène une fois de plus avec lui dans un voyage hors du commun.