GRÂCE À DIEU DAS CHRISTENTUM IM FILM

 

30/05 – 02/07/2019

 

 

Comment les réalisateurs et cinéastes de notre temps portent-ils la parole divine à l’écran ? Quelles images utilisent-ils pour traduire l’indicible ? Comment évoquent-ils des personnages bibliques et/ou historiques, afin de donner du sens là où l’on ne trouve dans un premier temps que l’étonnement ou même la peur et l’effroi ? Quels sont les vides qui les tourmentent ? Le Filmpodium vous invite à un voyage dans l’imaginaire religieux et explore des domaines chrétiens et moins chrétiens dans le cycle

« GRÂCE À DIEU – DAS CHRISTENTUM IM FILM ».

 

Désormais il sera possible de voir des films thématiques le jeudi soir déjà pendant la durée du cycle.

 

Cela commence avec le film GOD EXISTS, HER NAME IS PETRUNYA, une satire mordante, qui nous plonge dans une société patriarcale, contre laquelle Petrunya se rebelle obstinément par simple bon sens.
Dans le film projeté en première THE HARVESTERS, qui se déroule dans une région marquée par le conservatisme religieux, un Etat libre d’Afrique du Sud, les valeurs sociétales les plus importantes sont la virilité et la force. Mais le jeune Janno ne correspond absolument pas à cette image idéale.

 

Nous pouvons également nous réjouir de discussions passionnantes. Tous les mardis, les films sont précédés d’une introduction à 19h00 et suivis d’une discussion dirigée par un animateur.

 

Le mardi 4 juni, Jean-Paul Käser présente LAZZARO FELICE, qui est à la fois une fable, un conte et un manifeste politique. Alice Rohrwacher raconte l’histoire d’un saint insignifiant et lie de façon magistrale le réalisme à la magie populaire.

 

Dans la partie centrale de sa trilogie, le réalisateur Ulrich Seidl, lauréat de nombreux prix et à la réputation entachée de scandale, dresse le portrait d’une catholique croyante et lie le sexe à la religion et dévoile des vérités profondes sur nos désirs.

PARADIES: GLAUBE sera présenté par Brigitte Affolter le 11 juni.

 

Une semaine plus tard, le 18 juni, Brigitte Affolter présentera également le film KREUWEG. «Ne veux-tu pas aussi vivre pour Dieu?» En 14 plans-séquences, Maria Kunz doit se décider avant sa confirmation: pour une existence ouverte sur le monde ou pour la dévotion à Jésus.

 

Mardi 25 juni, Eric Geiser nous présente OHNE DIESE WELT. Dans une région oubliée du Nord de l’Argentine, près de 700 Mennonites d’origine allemande vivent en 2016 comme au 18e siècle. La vie d’une société silencieuse entre cloisonnement et mutation.

 

Pour le dernier mardi, le 2 juillet, Katrin Rehmat a invité le réalisateur du film en personne, Silvan Maximilian Hohl. HABEMUS FEMINAS! décrit le voyage en direction de Rome d’un grand groupe de pélerins composé essentiellement de femmes. La problématique féminine, toujours encore taboue dans l’église catholique, est thématisée de manière unique et à l’aide d’images impressionnantes. L’aspiration à une église vivante, qui cherche de nouvelles formes de foi et reconnaît les charismes des femmes comme une richesse.

 

Ce cycle a été organisé en collaboration avec Brigitte Affolter et Jean-Paul Käser. Nous les remercions de leur soutien.